KACEY MOTTET KLEIN ET GALLATEA BELLUGGI
KEEPER
UN FILM DE GUILLAUME SENEZ

24 Heures - Dans la valise tessinoise de Kacey Mottet Klein

Dans le cendrier en argent, Kacey Mottet Klein écrase sa clope comme un chef. La chaleur de midi est si étouffante que la cendre rafraîchirait presque le métal. Tant pis pour la fournaise: le marathon de Locarno se court par tous les temps. Depuis le matin, l’acteur lausannois assure la présentation de KEEPER, en compétition du 68e Festival du Film, catégorie «Cinéastes du présent». Sur le bateau à quai où l’équipe reçoit la presse, le premier rôle accueille les convives avec force tapes dans le dos, bagues aux doigts, chaussures à boucles et costard black. Le gamin de HOME est devenu un jeune homme surjouant un brin les attributs virils mais déployant le même enthousiasme jovial qu’à ses débuts.

Et puis Kacey Mottet Klein a de quoi se la jouer mec. Quelques heures plus tôt, KEEPER a reçu un très bon accueil lors de sa première, dans le grand espace de la Salla. Le film de Guillaume Senez le présente en ado de 15 ans (il en a 17 aujourd’hui) amoureux de son amie du même âge (Galatea Bellugi, excellente) et futur papa par accident. Dans cette chronique juvénile belle et triste, à voir en octobre, l’aspirant gardien de but (keeper, en anglais) va se découvrir une fibre paternelle dont il ne se doutait pas. L’enfant devenu trop vite adulte: le film pourrait se lire en métaphore du parcours du Lausannois, révélé à l’âge de 10 ans dans HOME, enchaînant ensuite presque un film par année.

François Barras 24heures.ch
© 2015 Louise Productions Facebook Contact